EL VIRUS DE LA POR / LE VIRUS DE LA PEUR

2015, Couleur, Espagne, Hors concours

 

Équipe de production

Réalisation : Ventura Pons

Scénarisation : Ventura Pons, Josep Maria Miró. D’après/Based on: El pricipi d’Arquimedes. De/By: Josep Maria Miró

Direction photo : Andalu Vila San Juan

Montage : Marc Farreras

Interprètes : Roser Batalla, Rubén de Eguía, Albert Ausellé, Santi Ricart, Diana Gómez

Musique : Lluis Llach

Maison de production et ventes : Prod.: Ventura Pons, ELS Films de la Rambla, S.A., , Gran Via de les Corts Catalanes, 665, Baixos, 08010 Barcelone (Espagne), tél.: +34 932 31 08 48, rambla@venturapons.cat.


 

Synopsis

Le jour où un groupe d’enfants adeptes de la baignade en piscine débutent leurs exercices sans leur bouée, Jordi, un des moniteurs, est accusé d’avoir embrassé l’un d’eux. Les parents réagissent hystériquement. Les différentes versions de cette affaire ne coïncident guère, provoquant ainsi des soupçons, des doutes et de la peur. S’agissait-il d’un tendre geste pour calmer un jeune nageur ou le moniteur avait-il d’autres intentions? LE VIRUS DE LA PEUR questionne nos vies contemporaines, nos relations humaines, nos préjugés et notre confiance. Selon la notion de point de vue partagé, ce qui rend le récit intéressant, c’est qu’il parle de la façon dont nous voyons les choses, des transformations sociales qui ajustent notre regard. Et aussi comment les mêmes faits peuvent être interprétés de différentes façons aujourd’hui qu’ils ne l’étaient il y a quelques années. Dans un monde de plus en plus démocratique, notre façon de voir les choses est souvent associée à la peur.» -- Ventura Pons

 

Réalisateur

Né à Barcelone en 1945, le cinéaste catalan Ventura Pons débute à l'âge de 20 ans dans le monde du théâtre. C'est en 1967 qu'il met en scène sa première pièce. Parallèlement à son activité théâtrale, il écrit pour des revues consacrées au cinéma comme Destino, El Correo Catalan, Presencia. En 1977, il passe derrière la caméra pour filmer son premier long métrage Ocana, présenté à Cannes, en 1978. Parmi ses autres réalisations: Actrices (1996), Le Comment et le pourquoi (1996), Caresses (1997), Ami-Amant (1999), Anita prend sa chance (2002), YEAR OF GRACE (2011). Certains de ses films ont été programmés au Festival des films du monde de Montréal.


 

Projections

Le lundi 31 août 2015 - 16:30 - CINÉMA IMPÉRIAL
Le mardi 1er septembre 2015 - 20:00 -


 

Acheter mon Billet

 

Partager