LA FILLE DU MARTIN / LA FILLE DU MARTIN

2013, Couleur, Canada, Compétition mondiale des premières oeuvres
Langue d'origine : français
Langue des sous-titres : anglais

LA FILLE DU MARTIN

 

Équipe de production

Réalisation : Samuel Thivierge

Scénarisation : Samuel Thivierge

Direction photo : Ronald Richard

Montage : Steve Schmidt

Interprètes : Catherine Michaud, Samuel Thivierge, Nathalie Cavezzalie, Symon Michaud, France Pilotte, Kristian Hodko, Christian Cardinal

Musique : Louis Côté

Maison de production et ventes : Réal Thivierge, Samuel Thivierge, Paul Thivierge, Réal jr. Thivierge, SMT Features, 1416, rue des Bouleaux, Saint-Félicien, QC G8K 2H5 (Canada), tél.: 778 989-8575, info@samuelthivierge.com


 

Synopsis

Sara Leblanc, une jeune femme du Lac-St-Jean, travaille dans l'animalerie gérée par sa mère, à Montréal. Elle est constamment taquiné par David, un jeune comptable qui semble avoir le béguin pour elle. Mais Sara pense à autre chose. Aujourd'hui, après plusieurs ajournements, elle va finalement passer un week-end à la pêche avec son père, au Lac-St-Jean. Mais soudain le téléphone sonne et elle apprend que son père, atteint d'un cancer, vient de mourir dans un hôpital de Roberval. Furieuse contre sa mère, elle retourne à Roberval, déterminée à faire cette partie de pêche à la mémoire de son père. C'est à ce moment qu'elle croise Dan, un ancien camarade de l'école primaire. Plutôt revêche, il travaille avec son frère dans le pavillon de pêche de leur père. Sara se souvient bien de Dan, mais les souvenirs qu'elle a de lui ne sont pas vraiment agréables. Dan avait l'habitude de se moquer de ses appareils dentaires. Mais les gens changent, lui dit-elle. Ce à quoi elle répond: et pas toujours pour le mieux. Mais dans leur cas, ils ont bien changé tous les deux. Un rapport amoureux s'attise, mais également une aventure dangereuse car, justement, il y a des braconniers dans le pavillon de pêche, et ils sont prêts à tout pour réaliser ce qu'ils ont dans la tête.

 

Réalisateur

D'origine québécoise, Samuel Thivierge étudie à la Vancouver Film School où, en 2008, il commence une carrière d'acteur. Après quelques rôles dans des courts métrages, films publicitaires et longs métrages, il se lance dans la réalisation avec Love Lost (2011), son premier court métrage. Parallèlement, il rédige le scénario de LA FILLE DU MARTIN et décide de produire et de réaliser lui-même le film, avec l'aide de ses frères et de son père. Le film a été tourné dans la pourvoirie familiale à Saint-Félicien. Thivierge a également produit et joue dans THE ROAD TO TOPHET, de Steve Schmidt.


 

Projections

Le mercredi 28 août 2013 - 19:00 - CINÉMA QUARTIER LATIN 10 (Écran Air Canada)
Le vendredi 30 août 2013 - 17:00 - CINÉMA QUARTIER LATIN 10 (Écran Air Canada)


 

Acheter mon Billet

 

Partager