LA MAISON DU PÊCHEUR / LA MAISON DU PÊCHEUR

2013, Couleur & N/B, Canada, Compétition mondiale (longs métrages)
Langue d'origine : français
Langue des sous-titres : anglais

LA MAISON DU PÊCHEUR

 

Équipe de production

Réalisation : Alain Chartrand

Scénarisation : Alain Chartrand, Jacques Bérubé, Mario Bolduc

Direction photo : Pierre Mignot

Montage : Yves Chaput

Interprètes : Mikhail Ahooja, Benoît Langlais, Vincent-Guillaume Otis, Charles-Alexandre Dubé, Geneviève Boivin-Roussy, Luc Picard, Kevin Parent, Raymond Bouchard

Musique : Michel Cusson

Maison de production et ventes : Vic Pelletier, Jean-Rock Marcotte, PVP Fiction Inc., 296, rue St-Pierre, Matane, QC G4W 2B9 (Canada), tél.: 418 566-2040, fax: 418 562-4643, info@pvp.ca Distributeur canadien/Canadian Distributor: Sébastien Létourneau, Les Films Christal, Montréal, QC (Canada), tél.: 514 336-9696, sebastien@filmschristal.com


 

Synopsis

Été 1969. Bernard Lortie, 19 ans, le fils d'un pêcheur gaspésien, débarque à Percé pour trouver du travail. Il y fait la rencontre de Paul, Jacques et Francis, militants indépendantistes venus ouvrir un restaurant, La Maison du pêcheur, pour accueillir et politiser le gens. Des hippies de toutes les régions du Québec affluent bientôt à La Maison du pêcheur, ce qui dérange le conseil municipal et plusieurs commerçants. Le conseiller municipal, André Duguay, propriétaire d'un camping, est particulièrement vindicatif. La demande du permis de restauration est refusée, mais le groupe décide d'opérer quand même. Séduit par les idées du trio, Bernard s'implique de plus en plus dans leur projet et participe même à l'occupation d'un poste de radio pour y défendre les pêcheurs gaspésiens. Les relations s'enveniment avec les élites locales qui mènent une violente attaque des lieux, en utilisant le camion d'incendie de la ville. Suite à ces événements, Bernard choisit de rentrer à Montréal avec ses nouveaux amis. Le groupe adhérera au Front de libération du Québec (FLQ) et sera parmi les principaux acteurs de la Crise d'Octobre.

 

Réalisateur

Né en 1946, Alain Chartrand travaille comme scénariste et réalisateur. Ses œuvres ont été sélectionnées dans 15 festivals, en France, en Italie et au Canada, récoltant une dizaine de prix. Comme écrivain, on lui doit Le Métier d'assistant au cinéma (1990) et Chartrand, cinéaste (2007). Il a été président l'Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec de 1988 à 1990. Parmi ses films: ON EST PAS SORTI DU BOIS (1982), L'ÉTAU-BUS (1983), DES AMIS POUR LA VIE (1988), DING ET DONG, LE FILM (1990), UN HOMME DE PAROLE (1991), UNE NUIT À L'ÉCOLE (1992) et LE JARDIN D'ANNA (1992). Tous ces films ont obtenu des récompenses et certains ont été présentés au Festival des films du monde de Montréal.


 

Projections

Le lundi 26 août 2013 - 09:00 - CINÉMA IMPÉRIAL
Le lundi 26 août 2013 - 19:00 - THÉATRE MAISONNEUVE


 

Acheter mon Billet

 

Partager